Afin de booster la notoriété de son site internet, Cityway a souhaité réaliser deux campagnes de communication en simultané sur deux supports différents. L’entreprise a alors choisi les sacs à pain et les sets de table publicitaires. Nelly Escoffier, responsable centrale de mobilité itinisère, nous explique son choix. 

Itinisère, l’outil pour faciliter ses déplacements en Isère et à Lyon  

Itinisère est un site internet et une application mobile proposant toutes sortes d’informations sur les transports en commun de la région iséroise et de l’agglomération lyonnaise.

Que ce soit pour des déplacements personnels ou professionnels, itinisère permet d’avoir de nombreux renseignements concernant : 

  • Les trajets et les moyens de transports disponibles  (bus, vélo, covoiturage etc)
  • Les horaires et les tarifs en temps réel 
  • Les incidences de CO2 en fonction de vos choix de trajets
  • Les propositions de loisirs, de visites ou de manifestations culturelles

Grâce à itinisère, trouver un itinéraire n’a jamais été aussi facile !

Le regard de Nelly Escoffier, responsable centrale de mobilité itinisère

Responsable centrale de mobilité itinisère et coordinatrice de tous les responsables d’exploitation SIM de France, Nelly Escoffier s’occupe aussi de la communication externe d’itinisère.

C’est dans le but de booster la notoriété du service et promouvoir le site internet d’itinisère que Nelly Escoffier a contacté nos experts. Ensemble, nous avons lancé deux campagnes de communication tactiques similaires : la première sur des sacs à pain et la seconde sur des sets de table.

La place de la communication dans votre métier  

Pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel ?

J’ai d’abord débuté par un BTS Communication puis j’ai fait une formation complémentaire en marketing. J’ai ensuite commencé à travailler comme enquêtrice dans la rue puis j’ai été commerciale pendant deux ans. Je vendais des stands publicitaires. 

Par la suite, j’ai eu l’opportunité de décrocher un poste d’opératrice information trafic pour Onlymoov, le service d’info trafic de la métropole de Lyon. Je travaillais donc sur divers outils de communication dont le site internet du Grand Lyon et sur les radios locales. 

Puis j’ai obtenu un poste de responsable de système d’exploitation multimodale. Comme ce type de système offre la possibilité de rechercher un trajet avec plusieurs modes de transports différents, je ne parlais plus seulement de route, mais aussi de transports en commun.  

J’ai alors commencé par gérer plusieurs projets en simultané comme PACA mobilité en région Paca, OURA en région Auvergne-Rhône-Alpes ou encore Mobisavoie en Savoie. Mais au lieu d’avoir tous ces petits projets en même temps, j’ai préféré en avoir qu’un, mais de plus grandes ampleurs. 

Je suis donc partie travailler pour le Département de l’Isère. C’est un peu particulier avec eux, car nous avons un contrat spécifique. On appelle ça un PPP : un Partenariat Public Privé. C’est un contrat sur 12 ans qu’on a commencé en 2014, et sa particularité, c’est qu’il y a aussi de la communication. 

Et donc, en plus d’être responsable du projet itinisère, je suis aussi coordinatrice des systèmes d’information Cityway de France depuis 2 ans.

En quoi consiste votre poste actuel ? Quelles sont vos missions principales ?

Un système multimodal, c’est une base de données fournie par des partenaires. Ils y rentrent les lignes de bus, les horaires, etc. Nous devons donc veiller au bon fonctionnement de cette base de données, la mettre à jour, puis assister les partenaires en cas de bugs ou de questionnements. Quand il y a une problématique, il faut savoir l’analyser et la résoudre. Nous pouvons aussi leur proposer des formations pour leur apprendre à utiliser les nouveaux outils. Enfin, nous gérons aussi tous les contrats avec les clients et la facturation.

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons 54 partenaires donc 54 réseaux de transports dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et 12 pour le Département de l’Isère.

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

La polyvalence. Les missions sont très diversifiées et je ne m’ennuie jamais. Il y a aussi bien du relationnel, que de la gestion de projet, en passant par le suivi de partenariat. 

Je suis aussi ravie d’avoir pu allier la communication à mes missions déjà existantes. Comme j’ai fait mes études là-dedans, c’est un peu comme un retour aux sources.

Puis je suis très contente d’être venue en Isère. Je connais parfaitement le fonctionnement des bus de la région et il y a une très bonne ambiance de travail.

La communication autour de vos services

 

Quel est votre cœur de cible ?

Alors en Isère nous avons plusieurs cibles. En premier, il y a bien sûr le grand public isérois urbain et rural. 

Mais il y a aussi les entreprises. En fait, nous mettons à disposition des entreprises un petit formulaire de recherche de transport qu’elles peuvent intégrer directement sur leur site internet. Les mairies et les stations de ski le font également.  

Puis notre troisième cible sont les touristes. Nous offrons la possibilité de faire des recherches de la gare de Grenoble jusqu’à différente station de ski dont  Chamrousse.

Dans quel contexte se situe votre entreprise ?

Niveau concurrence, c’est assez difficile. Metromobilité détient quasiment le monopole du transport urbain dans la ville de Grenoble. Puis, comme ils sont détenus par la Métropole, leur budget est beaucoup plus important que le nôtre.

Le démarquage se fait donc par rapport aux touristes et aux entreprises. Notre force, c’est d’être ailleurs, en dehors du secteur grenoblois. 

Puisque même si Metromobilité est très connu des Grenoblois, c’est moins le cas à l’extérieur de la ville. Et contrairement à eux, nous avons tous les réseaux de transport qui rentrent dans le département de l’Isère comme Transisère, L’va bus, Flexbus, Tougo, Tag etc. Nous desservons le secteur isérois en globalité.

Quels sont les moyens de communication externes que vous privilégiez ?

Nous avons budget limité à l’année pour Cityway, donc nos actions doivent être bien réfléchies. Nous faisons beaucoup de digital, mais pas que.

Il nous est arrivé de faire de la parution dans les abris bus du Département, des spots à la radio, mais aussi du print avec la conception de flyers qui seront ensuite distribués en gare.  

Nous avons aussi fait un partenariat avec le Petit Futé et de la publicité dans des journaux locaux.

 

 

 

 

 

 

Support tactique - Campagne de communication Groupe Com'Unique - Itinisère
Set de table publicitaire - Groupe Com'Unique - Itinisère
Campagne de communication en sac à pain publicitaire - Groupe Com'Unique - Itinisère

Une campagne de sac à pain et de set de table publicitaire pour inciter à utiliser itinisère

Pourquoi avoir fait appel au Groupe Com’Unique pour votre campagne ?

Je voulais quelque chose d’original pour essayer de toucher le grand public, mais avec un budget restreint.

L’idée de sac à baguette et de set de table m’a donc paru intéressante, car ça permet de toucher beaucoup de monde, mais de manière assez ciblée géographiquement. 

Puis le sac à baguette permet vraiment de toucher nos cibles dans un moment propice.

Lorsqu’on rentre, on pose le pain sur la table, puis comme il est devant nous, et que nous avons toujours nos téléphones à portée de main, en deux clics on se renseigne sur l’enseigne.

C’est pareil pour les sets de table. Lorsqu’on est au restaurant avec ses collègues ou ses amis, on a souvent plus le temps de regarder.

C’est pour ça que je trouve ces supports vraiment très pertinents.

Comment avez-vous connu le Groupe Com’Unique ?

Tout simplement en faisant une recherche sur Internet. Comme nous avions trouvé leur site super sympa, nous avons décidé de les contacter.

Puis Fabrice Poncept nous a rappelé et la prestation s’est très bien déroulée. Fabrice est super sympa et très à l’écoute.

Pourquoi choisir le Print à l’heure où tout le monde mise sur le digital ?

Bien que ce soit du print, ce sont des supports qui se voient quand même beaucoup plus facilement. Ils sont originaux et offrent l’avantage de pouvoir les rapporter chez soi.

Puis c’est bien d’avoir un peu de print dans sa stratégie de communication. Il faut quand même avoir un support. Tout le monde n’est pas sur les réseaux sociaux et c’est plus facile pour toucher le grand public.

Quels étaient les objectifs de cette campagne ?

L’objectif était de booster la notoriété de notre site internet.

Comme nous étions en pleine refonte de notre charte graphique, de notre logo et de notre charte éditoriale, on s’est dit qu’il fallait montrer au public que nous étions là.

Nous sommes tellement peu connus par rapport à Metromobilité que nous avons besoin de  communiquer pour gagner de la visibilité et de la notoriété. Notre but, c’était vraiment d’être connu. 

À Grenoble, tout le monde connaît Métromobilité. Ils ont des agences, un parking relais, des immenses panneaux publicitaires avec leur logos dessus…

Ils ont un budget plus important que le notre et ce n’est pas toujours évident pour nous de rivaliser.

Quels résultats avez-vous pu constater ?

Je vais regarder tout de suite sur Google Analytics puisque l’objectif était d’attirer du trafic  sur notre site. Entre le mois de février 2019 et celui de 2018, je vois un taux de 87,96% d’utilisateurs. Les connexions ont donc très bien fonctionné. 

Après, notre trafic est très variable en fonction des événements, notamment s’il y a eu de forte chute neige. Mais si je regarde juste pour la période de diffusion de la campagne, nous sommes à 60% d’utilisateurs en plus. 

Après ce n’était pas la seule action de communication mise en place à ce moment-là, mais je pense quand même que cette campagne a fonctionné. Puis cela a aussi permis de nous faire connaître auprès de visiteurs qui se sont rendus sur notre site plus tard.

 

“ J’ai beaucoup apprécié travailler avec le Groupe Com’Unique. Fabrice est très agréable et toujours à l’écoute. C’est une société que je recommanderais vivement et si je peux refaire une campagne d’ici 1 ou 2 ans, ça serait avec plaisir.”

Ces dispositifs publicitaires vous intéresse ?

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other