Dans le but de gagner en visibilité auprès des personnes qui nécessiteraient de l’aide dans leurs tâches ménagères, Partage Travail a décidé de lancer une campagne de sac à pain publicitaire. Eric Marcellin, chargé de développement pour Partage Travail nous en dit plus sur cette opération de communication locale. 

Partage Travail, la dynamique économique et solidaire   

Créée il y a plus de 30 ans, Partage Travail est une association intermédiaire agrée par l’état dont le but fondamental est l’insertion socioprofessionnelle de personnes éloignées de l’emploi par l’activité économique. 

En fonction des besoins et des compétences, la structure met à disposition des salariés auprès de particuliers, d’entreprises ou de collectivités pour réaliser diverses missions tous secteurs d’activité confondus. 

L’étendue des prestations proposées est très large : service à la personne, entretien du cadre de vie (ménage et repassage), entretien de jardin pour particulier et professionnel, manutention, aide au déménagement, bricolage, garde d’enfant de plus de trois ans etc. 

Chaque année, Partage Travail distribue plus 50 000 heures de travail à 300 personnes.

Le regard d’Eric Marcellin

En charge du développement de Partage Travail, Eric Marcellin s’occupe également de la partie communication. 

En octobre 2019, il nous a contacté pour le lancement d’une campagne de sac à pain publicitaire. Il nous explique aujourd’hui sa démarche.

Votre métier de chargé de développement 

Pouvez-vous m’en dire plus sur votre parcours professionnel ?

J’ai d’abord commencé comme agent de développement, puis j’ai été directeur de développement dans une entreprise pharmaceutique et enfin chargé de développement dans une société de bailleurs sociaux.

J’ai pas mal évolué professionnellement, mais toujours en restant dans le même secteur.

Quelles sont les missions d’un chargé de développement ?

Dans le cadre de Partage Travail, je fais beaucoup de prospection. 

Je vais rechercher des entreprises, des partenaires et des particuliers qui ont des besoins à satisfaire (ménage, jardinage, manutention…) puis identifier dans nos effectifs les bonnes personnes à leur mettre à disposition.

Nous sommes en quelque sorte une agence d’intérim, mais à vocation d’insertion professionnelle. Il y a un réel accompagnement, nous encourageons les personnes à retrouver un emploi durable par la suite. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

La diversité des contacts, tant au niveau des personnes à insérer que des entreprises.

C’est un métier dans lequel je me sens utile. Quand je vois que des personnes sorties du monde professionnel parviennent à retrouver une formation ou un emploi durable, je trouve ça vraiment formidable.

La communication autour de votre service

Votre association a-t-elle des concurrents directs ?

Nous n’avons pas de concurrent à proprement parler puisque nous avons des territoires dédiés. Nous ne pouvons donc pas travailler sur une autre surface que celle qui nous a été attribuée par l’état. 

De ce fait, nous sommes tous complémentaires. Je dirais même que nous travaillons en coopération. Dans le département de l’Oise, je pense que nous sommes une petite quinzaine.

Quelles est votre démarche de communication externe ?

Nous entreprenons des actions de communication auprès des entreprises, des particuliers et des collectivités pour les informer d’abord que nous existons, et que nous pouvons leur mettre à disposition du personnel.

Nous faisons aussi de la communication destinée aux demandeurs d’emplois pour qu’ils puissent s’inscrire chez nous et retrouver du travail. 

Pour toucher nos cibles, nous utilisons différents supports comme notre site internet, des flyers, des affiches et des plaquettes. 

Nous participons aussi à des salons et nous faisons de l’information collective avec nos partenaires qui sont, entre autres, Pôle emploi. 

Quel est votre principal critère de sélection d’un support publicitaire ?

Il n’y a pas de critère principal. C’est difficilement quantifiable pour nous. 

Nous allons faire une campagne de flyers qui va très bien fonctionner à certaines périodes, puis à d’autres cela ne va pas du tout marcher. En réalité, c’est très variable. 

C’est pour cela que nous réalisons des actions de communication variées.

 

Le sac à pain publicitaire au service d’une association solidaire

Vous avez fait appel au groupe Com’Unique pour une campagne de sac à pain publicitaire en 2019. Vous pouvez m’en dire plus ?

Nous avons lancé cette campagne en octobre 2019 sur notre territoire attribué. 

Pendant un mois, les sacs à pain ont été distribués dans les boulangeries partenaires de la région Hauts-de-France. Sur le secteur de Compiègne entre autres. 

C’était une campagne assez ciblée puisque notre territoire comprend 60 000 personnes dont la grande majorité vie en zone rurale.

Cette opération était destinée aux particuliers. Nous souhaitions toucher toutes personnes qui auraient besoin d’aide dans ses tâches quotidiennes (ménage, jardinage, garde d’enfant de moins de 3 ans, etc).

Pourquoi avoir fait appel au Groupe Com’Unique pour votre campagne ?

Pour tout vous dire, je travaille à Compiègne, mais j’habite à Saint-Quentin.  

Et lorsque je suis allé chercher mon pain à la boulangerie, j’ai repéré ce type de publicité.  Je l’ai donc regardé de plus près et j’ai trouvé ça vraiment très intéressant. Je me suis alors dit “pourquoi ne pas le faire également ?”.  

Je me suis renseigné sur Internet et j’ai découvert le site du Groupe Com’Unique.

Tout s’est très bien passé avec eux. Ils sont efficaces, compétents et de très bon conseil. Ils nous ont même guidés dans la façon d’organiser notre campagne, dans le choix des couleurs, etc. L’équipe est aussi très réactive et c’est agréable.

Le Print une importance particulière pour votre cible ?

Notre cible est quand même assez vieillissante et le print est plus adapté. 

Le digital, c’est bien, mais ce n’est pas forcément la tasse de thé des plus de 60 ans. Notre cible principale fait partie de la génération qui aime encore bien le papier, ce qui reste. 

Puis, c’est aussi une bonne manière de toucher le grand public de façon générale.

Quels résultats avez-vous pu constater ?

Nous avons eu des retours à hauteur de 1,5 pour 1000 en contact avec des particuliers et 3 nouveaux contrats. C’est très bien et c’est pour cela que nous allons recommencer une nouvelle campagne en septembre prochain. 

 

“C’est une campagne très intéressante que je vais d’ailleurs réitérer en septembre. Je suis très satisfait du support et je le recommande sans hésiter.”

Ce dispositif sac à baguette publicitaire vous intéresse ?

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other